Avant d’acheter mon Raspberry Pi, j’ai fait le tour des différents modèles ainsi que des sites permettant de l’acheter.

Il existe, actuellement, deux modèles en vente : le modèle A et le modèle B.

Modèle A (256Mb)

Voici l’architecture du Raspberry Pi - modèle A :

RaspberryPi Model A

Ce modèle A est le moins cher (aux alentours de $25). Il possède un seul port USB, et aucun port Ethernet. Si vous souhaitez le connecter à Internet, il faudra donc prévoir l’achat d’une carte WiFi compatible.

Par ailleurs, il possède “seulement” 256Mb de RAM, ce qui est un très léger si vous souhaitez que votre Raspberry Pi devienne une station multimédia. Par contre, il n’aura pas de mal à simuler une borne AirPlay ou AirPrint par exemple.

Modèle B (512Mb)

Voici l’architecture du Raspberry Pi – modèle B :

RaspberryPi Model B

Personnellement, je me suis tourné vers ce modèle. Il est disponible au prix de $35 environ. Il possède deux ports USB ainsi qu’un port Ethernet, ce qui facilite la connexion Internet.

Un gros atout de ce modèle, ce sont ses 512Mb de RAM qui lui permettant aisément de devenir une station multimédia (lecture de vidéos en 1080p, « finger in the noise »).

Les accessoires

Le prix relativement faible des Raspberry augmente rapidement lorsque l’on décide d’ajouter quelques accessoires.

Premier accessoire indispensable, la carte SD. Même s’il est conseillé d’utiliser une carte SD de 2 à 4 Gb, préférez un modèle de 16 ou 32 Gb, parce que ca va très vite ! À titre d’exemple, sur Amazon, les 8Gb sont à 8 euros, 16Gb à 13 euros et 32Gb à 25 euros.

Un autre accessoire presque indispensable est le boitier. En effet, le RaspBerry est livré « nu ». Vous en achèterez un pour le protéger de la poussière, des chocs, faciliter le transport, ou tout simplement le rendre WAF compatible. Au niveau du prix, comptez entre 5 et 7 euros.

Enfin, les derniers accessoires indispensables, mais que l’on a souvent à disposition chez nous :

  • Un câble Ethernet pour connecter le Raspberry Pi sur le réseau
  • Un câble HDMI pour l’affichage et le son (Indispensable pour la station multimédia)
  • Un câble micro USB pour l’alimentation (La plupart des appareils photo se chargent grâce à ce type de câble. Cherchez bien, vous devez en avoir chez vous !)

Où les acheter ?

Deux revendeurs (à ma connaissance) proposent ces modèles, et les livrent en France. Ils proposent également les accessoires que l’on a abordés.

RSDelivers

RSDelivers est un des deux revendeurs agréés de Raspberry Pi. C’est celui-ci que j’ai choisi, notamment parce qu’il accepte PayPal, et qu’il livrait plus rapidement que les autres à l’époque où je l’ai acheté.

Les tarifs actuels :

  • Model A à 30 euros TTC + 6,19 euros de frais de port
  • Model B à 39 euros TTC + 6,19 euros de frais de port

Farnell via Kubii

Le second revendeur agréé est Farnell. Mais il faut passer par Kubii, qui lui est agréé par Farnell.

Les tarifs actuels :

  • Model A à 22,99 euros TTC + 8,95 euros de frais de port
  • Model B à 32,99 euros TTC + 8,95 euros de frais de port

Autres offres

Voici une liste (mise à jour autant que possible) des offres disponibles sur le net :

Les tarifs sont donnés à titre indicatif. Prenez également en compte les délais de livraison et le prix des accessoires.

Ayant passé une bonne trentaine de minutes à configurer mon compte mail @free.fr sur l’iPhone, j’ai décidé d’en faire un « mini-tuto ».

Configuration du compte mail sur l’interface free.fr

La première chose à faire est d’accéder à votre compte mail via l’interface free.fr au lien suivant : https://subscribe.free.fr/login/

Une fois connecté, il va falloir activer l’authentification SMTP en sélectionnant la dernière option du bloc suivant.

Authentification mail Free.fr

Activez ensuite l’option.

Authentification SMTP Free.fr

Configuration de votre iPhone

Ajoutez un nouveau compte mail IMAP.

Serveur de réception

  • Nom d’hôte : imap.free.fr
  • Nom d’utilisateur : nom de compte (sans le @free.fr)
  • Mot de passe : votre mot de passe
Serveur d’envoi
  • Nom d’hôte : smtp.free.fr
  • Laissez le reste vide pour le moment

Appuyez sur le bouton Suivant. Vous devriez avoir un message d’erreur indiquant que l’envoi d’email pourrait ne pas fonctionner correctement.

Revenez ensuite dans les paramètres du compte mail (IMAP). Cliquez sur le champ : « SMTP smtp.free.fr » puis sur « smtp.free.fr activé ».

Serveur d’envoi

  • Nom d’hôte : smtp.free.fr
  • Nom d’utilisateur : nom de compte (sans le @free.fr)
  • Mot de passe : votre mot de passe
  • Utiliser SSL : Non
  • Authentification : CRAM MD5
  • Port du serveur : 587

Validez les changements.

Vous devriez désormais être capable d’envoyer et de recevoir des emails quelque soit le réseau sur lequel vous êtes connecté.

Si vous rencontrez des problèmes, n’hésitez pas à commenter l’article.

BlackBerry a dévoilé un aperçu de la version 10 de son OS lors de la BlackBerry World Keynote 2012, et je le trouve vraiment très intéressant !

L’interface ressemble quelque peu à WebOS avec les panneaux qui viennent se superposer. L’OS a l’air plutôt réactif, même si la vidéo ne suffit pas à juger ce point.

Niveau clavier, on abandonne les touches physiques au profit d’un clavier tactile (Enfin !!! Faut dire qu’avec mes gros doigts je n’ai jamais pu utiliser un BlackBerry). Et je dois admettre que je suis plutôt emballé par le système d’autocomplétion. En effet, les mots les plus utilisés nous sont proposés directement sur les touches, et un slide vers le haut sélectionne le mot. Ainsi, on a vraiment la possibilité de choisir d’utiliser l’autocomplétion ou non, contrairement à iOS qui ne nous facilite pas la tâche.

Voici une vidéo pour vous en rendre compte. Ne faites pas attention au téléphone en lui même, ce n’est qu’un prototype.

Vous connaissez peut-être la méthode de travail Pomodoro. C’est une méthode de gestion du temps est simple, mais très efficace. Elle est consiste à ne réaliser qu’une seule tâche à la fois.

Etapes de la méthode Pomodoro :

  1. Pendant 25 minutes, on ne se consacre à qu’une seule tâche
  2. A la fin de chaque session, on fait une pause de 5 minutes
  3. Toutes les 4 sessions, on fait une pause plus grande de 15 minutes

Une application disponible sur le Mac App Store est disponible au prix de 3,99 €. Cet article va vous montrer comment l’obtenir gratuitement (et légalement bien sûr).

Pour obtenir une version gratuite de Pomodoro, il vous faudra posséder XCode (version 4+ de préférence).

Voici la procédure :

  • Téléchargez le ZIP de la dernière version de Pomodoro sur GitHub
  • Ouvrez le fichier .xcodeproj
  • Menu produit -> Build For -> Archiving
  • Menu produit -> Archive
  • Ouvrir l’Organizer (Window -> Organizer)
  • Onglet Archives, vous devriez voir l’application Pomodoro.app
  • Sélectionnez l’application et appuyez sur Distribute
  • Export as -> Application. Vous pouvez l’enregistrer dans votre dossier Applications.

Voilà, vous avez désormais une version gratuite de l’application Pomodoro ! A chaque mise à jour, il faudra répéter cette opération.

N’oubliez pas de soutenir le développeur ;-)

Vous connaissez sans doute PhoneGap, un excellent outil qui permet de réaliser des applications mobiles en utilisant les standards HTML5, CSS3 et JavaScript.

PhoneGap 1.6 dévoilé

Son principal avantage est qu’il fournit l’accès aux APIs natives des mobiles. Ainsi, il est possible d’utiliser l’accéléromètre, de prendre des photos, vidéos, etc. Les applications réalisées sont donc hybrides.

PhoneGap vient de dévoiler la version 1.6 de son outil, avec pour principal changement, l’intégration de Cordova-JS à Android, iOS, Windows Phone et BlackBerry. Pour obtenir plus d’informations sur Cordova-JS, suivez ce lien.

Pour rappel, PhoneGap est compatible avec les principales plateformes : Android, iOS, Windows Phone 7, BlackBerry, WebOS, Symbian et Bada.

Pour obtenir le changelog complet, c’est par ici.